Ma fibromyalgie et ma foi en Dieu, une vraie histoire! par Robin Dix.

Je sais que cet article peut ne pas s’appliquer à certaines personnes, mais je m’en voudrais si je n’écrivais pas comment ma foi affecte ma vie avec la fibromyalgie. La foi affecte vraiment tous les domaines de ma vie, et cela depuis plus de 45 ans. Si ce sujet vous dérange, n’hésitez pas à ignorer cet article.

Je souffre de diverses choses, y compris une fibromyalgie non diagnostiquée depuis plus de 20 ans. J’ai grandi dans un foyer violent où on ne m’a jamais montré ou dit que j’étais aimé. Quand j’avais 16 ans, je suis devenu un croyant en Jésus, grâce à une croisade Billy Graham. Cela m’a étonné de savoir qu’ils m’aimaient.
Peu importe ce que j’ai vécu, ma foi a été mon rocher. La FM, comme toutes les maladies, est difficile à vivre. C’est quotidien et tellement imprévisible. Je suis donc reconnaissant d’avoir un certain confort et une certaine prévisibilité avec ma foi.
Quelle que soit ma journée, je sais que Dieu a un plan et un but pour ma vie. Je donne ma souffrance, mes attentes, mes limites, mes désirs et mes rêves à celui qui a créé l’univers, et qui se soucie profondément de moi. Il y a une joie, une paix et une satisfaction que vous ne ressentiriez pas autrement.
Il y a ceux qui disent que je manque de foi, c’est pourquoi je ne suis pas encore guéri. À ces personnes, je dis que je fais confiance au plan et au calendrier de Dieu. La foi m’a donné la compassion de prendre soin et de tendre la main à d’autres qui souffrent également de fibromyalgie. C’est ma joie et mon privilège de pouvoir le faire.
La foi peut signifier quelque chose de complètement différent pour vous, et ce n’est pas grave. Je ne suis certainement pas ici pour juger ou décider de ce que les autres devraient croire. Mon cœur va à tous ceux qui souffrent. Je suis toujours frustré, triste et en colère d’être malade et d’avoir perdu la capacité de faire les choses que j’aimais auparavant. Mais en général ma vie est définie par la confiance.
Quand je lutte vraiment, je trouve que la bonne musique d’adoration fait beaucoup pour m’apporter la paix et me rapprocher du cœur de Dieu.
J’espère que vous voyez cela dans mon cœur, ma croyance et mon cheminement. C’est ainsi que je peux accepter ma fibromyalgie. Je crois en la guérison, mais je vais bien aussi si cela ne se produit pas dans cette vie. Si vous n’êtes pas entièrement d’accord, c’est très bien. C’est juste une autre façon de partager un peu qui je suis et comment je gère ma fibromyalgie, dans le contexte de ma foi.

Leave a Reply